Qui sommes-nous ? | Viva Salud

Qui sommes-nous ?

La santé est une préoccupation que nous partageons tous et toutes. C’est aussi un droit fondamental. Malheureusement, pour la plupart des gens, ce droit fondamental est menacé par la pauvreté, les inégalités, l’exploitation et la guerre.

Ce n’est que lorsque la politique et l’économie sont mises au service du peuple – et non au service des bénéfices des actionnaires – que le droit à la santé peut devenir réalité. Les individus, les communautés et les pays devraient pouvoir prendre leur destin en main.

La souveraineté est une condition nécessaire à des politiques justes et saines qui répondent aux besoins des populations. Des mouvements sociaux forts sont essentiels car ils représentent les voix des travailleur.euse.s, des agriculteur.rice.s et des marginalisé.e.s et sont capables de contester l’équilibre des pouvoirs à l’œuvre dans la société.

Viva Salud est une ONG belge convaincue que chaque individu et chaque communauté a droit à la santé. C’est pourquoi nous soutenons les mouvements sociaux dans leur lutte pour le droit à la santé. Aux Philippines, en Palestine, en République démocratique du Congo, à Cuba et ailleurs, nous fournissons à nos partenaires des conseils et du soutien, en les aidant à mettre en place des organisations (plus) solides. Nous les soutenons également financièrement grâce aux subventions et aux dons que nous collectons en Belgique. De plus, nous soutenons leur lutte à travers nos activités en Belgique et notre réseautage international, tel que le Mouvement Populaire pour la Santé.

Valeurs

Viva Salud lutte pour le droit à la santé sur le plan mondial. Les valeurs de base qui nous guident sont :

Nous visons les facteurs sociaux, économiques et politiques qui ont un impact sur la santé des peuples exploités et opprimés.

Nous le faisons avec les organisations dans nos pays partenaires qui s’attaquent aux causes des problèmes sanitaires. En Belgique, nous organisons des formations et des campagnes, nous mobilisons nos sympathisants et nous participons au mouvement mondial pour le droit à la santé. Ensemble, nous sommes plus forts pour peser sur les choix politiques.

Nous soutenons et renforçons les organisations sociales militantes qui luttent pour un véritable changement sociétal en faveur du droit à la santé, de la justice sociale et de la solidarité internationale.

Nous soutenons les mouvements de base et les initiatives locales car un changement durable vient d’en bas et n’est pas imposé.

Histoire

Depuis notre création, notre fonctionnement est passé de l’envoi de travailleurs de la santé vers le soutien de partenaires locaux, mais nous restons fidèles aux principes et aux idéaux des pionniers.

Depuis notre création, notre fonctionnement est passé de l’envoi de travailleurs de la santé vers le soutien de partenaires locaux, mais nous restons fidèles aux principes et aux idéaux des pionniers.

Viva Salud a été créé au milieu des années ’80 sous le nom de Médecine pour le Tiers Monde (M3M). Les médecins de Médecine pour le Peuple sont partis au Liban pour travailler dans les camps de réfugiés palestiniens. Ils voulaient construire une solidarité avec des organisations dans le sud qui organisent des soins de santé pour le peuple et donner ainsi à des travailleurs de la santé belges l’occasion de s’investir concrètement en faveur des populations dans le sud.

Le sort du peuple palestinien nous préoccupe depuis toujours. Mais la collaboration avec des organisations de santé philippines a été aussi très importante dans les premières années de M3M. Il s’agissait des “Community Based Health programs”, qui mettaient en place des programmes pour former des gens simples à devenir des médecins “aux pieds nus” capables de soigner les maladies les plus courantes. A travers une collaboration étroite avec les mouvements sociaux dans leur pays, ces personnes aident les populations à exiger auprès des autorités leur droit à la santé.

Au cours des années ’90, nous avons renforcé nos liens de solidarité avec des partenaires à Cuba. Nous sommes passés du soutien à la mise sur pied de services de santé publics dans les quartiers, au plus près de la population, au soutien à des organisations qui promeuvent la participation des communautés pour améliorer leurs conditions de vie et les protéger des effets du changement climatique.

Nous avons également déployé nos activités dans la République démocratique du Congo. Nous y aidons des organisations locales à mettre sur pied des programmes pour les soins de santé de base dans les quartiers populaires de Kinshasa, et plus tard dans d’autres villes.

Au fil des années, nous nous sommes investis davantage dans le renforcement des capacités des partenaires locaux. Nous avons renoncé en grande partie à l’envoi de travailleurs de la santé, sauf dans des conditions très spécifiques. Ainsi, lors de l’invasion de l’Irak, en mars 2003, nous avons envoyé à Bagdad une équpe de quatre médecins. Et lorsque fin 2008, Israël a brutalement attaqué Gaza, nous y avons envoyé en mission un neurochirurgien.

Au début des années 2000, nous nous sommes engagés également dans le mouvement mondial pour le droit à la santé. Nous avons co-fondé le People’s Health Movement, un réseau d’organisations et d’activistes de la santé, et nous y sommes restés très actifs à ce jour.

A côté de nos pays-cibles, nous soutenons également des projets plus modestes dans quelques autres pays. Nous le faisons à la demande de comités de soutien ou en réponse à des situations d’urgence.

En Belgique, nous soutenons la mise sur pied d’un large mouvement pour le droit à la santé. Pour ce faire, nous collaborons avec des mouvements de solidarité tels intal et Cubanismo.be et nous avons participé à la création de la Plateforme d’Action Santé et Solidarité, qui rassemble des mouvements sociaux, des ONG et des personnalités du monde académique qui mènent des actions en faveur du droit à la santé, en Belgique et sur le plan mondial.

Pour finir, c’est aussi grâce à nos nombreux bénévoles et ambassadeurs, qui s’investissent toute l’année dans des campagnes, des activités, au sein de notre secrétariat ou dans leur commune, que nous avons pu renforcer notre impact sur le combat pour le droit à la santé.

En menant des campagnes, nous nous battons ensemble pour une politique belge et européenne en faveur du droit à la santé dans le sud.

Gestion

Le conseil d’administration se compose des membres suivants : Marc Botenga (président); Bert De Belder; Wim De Ceukelaire (administrateur délégué), Gilberte Boeckmans, Liza Lebrun en Isabelle Vanbrabant.

Toutes et tous participent au conseil à titre bénévole.

L’assemblée générale comprend, outre les administrateurs, d’autres bénévoles, membres de mouvements sociaux et de l’équipe salarié.

Pour Viva Salud, il est important que nos gouvernements entreprennent des actions pour diminuer les émissions de CO2 et pour combattre la destruction de l’environnement. Nous avons besoin d’une autre société, socialement et économiquement durable. Malgré la situation d’urgence,

nous ne pouvons que constater que cela n’est toujours pas une priorité pour l’Union Européenne. Sous la pression de lobbies industriels, l’UE privilégie les activités des multinationales dans sa politique en faveur du libre-échange, pour se créer ainsi de nouveaux marchés, principalement dans les pays du sud. Ces pays sont déjà les plus vulnérables au changement climatique et sont victimes du pillage et de la destruction de leurs ressources naturelles par les multinationales, ce qui augmente encore leur vulnérabilité face au changement climatique.

Nous voulons jouer un rôle dans la lutte contre le changement climatique et nous accordons une grande importance à l’environnement dans notre fonctionnement quotidien. Nous veillons à fournir un environnement de travail sain (qualité de l’air, isolation du bâtiment, alimentation saine, locale et fair trade), qui respecte le milieu (politique d’achat local, économies d’énergie, etc.). Chacun des membres du personnel a son rôle à jouer en se comportant en accord avec les valeurs de l’organisation.

Mais cela ne suffit pas. Il nous semble essentiel de sensibiliser les citoyens, de les organiser et de les mobiliser via des campagnes afin qu’ils puissent faire pression sur notre gouvernement en faveur d’une politique au bénéfice de la planète et de sa population.

Nous soutenons nos partenaires dans le sud et en Belgique pour mener une politique environnementale dans leur fonctionnement. En échangeant sur les actions réussies, nous les inspirons en vue d’une diminution de leur impact quotidien sur l’environnement.

En tant qu’ONG, Viva Salud défend et soutient le droit à la santé et le combat des mouvements sociaux. Nous jouons également un rôle dans la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Le genre est du reste un facteur qui influence le droit à la santé.

Viva Salud accorde une grande importance à la mise en évidence des différences de genre dans le but d’améliorer l’égalité hommes-femmes. Nous voulons améliorer le fonctionnement interne de l’organisation et avons mis en place une politique du genre en accord avec nos valeurs et notre vision.

Nous aidons nos partenaires dans le sud et en Belgique à intégrer une politique du genre dans les structures de leur organisation et dans leur travail quotidien. A côté d’un échange des bonnes pratiques, nous offrons également à nos partenaire des outils pour améliorer dans la pratique leur politique du genre. Nous avons dressé une checklist du genre, utile pour intégrer une politique du genre dans les activités quotidiennes d’une organisation. Nous développons par ailleurs et enrichissons constamment notre analyse du genre.

Viva Salud insère le genre dans le cadre d’un contexte social plus vaste. Le genre est une partie intégrante de la lutte contre l’injustice sociale et est un levier possible en faveur du droit à la santé. Nous ne devons pas seulement veiller à ce que les femmes soient représentées et écoutées dans les mouvements sociaux, nous devons aussi soutenir nos partenaires dans la mobilisation pour des thèmes liés au genre et refuser une politique qui renforce les inégalités.

Nous disposons du label de qualité suivant :

  • C2E (Committed to Excellence) – Label de qualité accordé après évaluation par un assesseur de la fédération ACODEV.

Nous sommes signataires des codes déontologiques suivants :

Viva Salud est reconnu par le gouvernement fédéral belge en tant qu’ONG de programme et ONG habilitée à fournir des attestations fiscales.

Transparence

  • Notre politique de transparence comprend tant la transparence upstream que downstream. Cela signifie que la transparence envers les partenaires et les groupes cibles est tout aussi importante que la transparence envers les pouvoirs subsidiants et les donateurs.

  • La communication est faite en fonction des groupes cibles, de sorte qu’une information adaptée soit offerte d’une manière accessible, compréhensible et attrayante pour les personnes à qui cette information est destinée.

  • Nous ne retenons aucune information lorsque ce n’est pas nécessaire, mais si nous ne pouvons divulguer certaines informations, cette décision est toujours motivée.

  • Nous veillons à ce que nos canaux de communication soient reconnaissables (logo, nom, …) et contiennent les informations de contact. Nous établissons une différence claire entre la communication faite par des collaborateurs ou des bénévoles en leur nom propre et la communication au nom de l’organisation.

  • Nous nous efforçons de répondre à toutes les exigences légales pour ce qui est de la transparence et de la communication de données.

  • Nous collaborons à des initiatives de secteur en rapport avec la transparence.

  • Au moins une fois par an, nous publions un rapport détaillé avec une vue de nos comptes annuels, des activités récentes et des résultats, de la politique de genre et de l’environnement, des alliances,des adhésions et des finances.

Code de conduite

Notre code de conduite nous aide à traduire notre vision, notre mission, notre théorie du changement et nos valeurs dans nos activités quotidiennes. Il fournit des lignes directrices pour notre personnel, notre direction, nos stagiaires, nos bénévoles et membres du conseil d’administration, mais nous invitons également nos partenaires et fournisseurs à y adhérer.

Téléchargez notre code de conduite ici.

Secrétariat

Vous trouverez ici la liste de nos collaborateurs permanents.