Découvrez notre chaîne de podcast #NotATarget - Viva Salud

Découvrez notre chaîne de podcast #NotATarget

#NotATArget

Dans le cadre de notre nouvelle campagne #NotATarget, Viva Salud partage au sein de podcast les messages d’activistes, travailleuses et travailleurs de santé qui luttent pour nos droits.

Témoins directs d’abus de pouvoir, vecteurs de précieux témoignages relayant répressions et entorses répétées aux droits humains, ces militant·e·s s’acharnent à faire de la dignité une priorité. Pourtant, partout où l’espace démocratique est menacé, iels continuent d’être intimidé·e·s, réprimé·e·s, assassiné·e·s. 

Les activistes, travailleur·se·s de la santé et mouvements sociaux sont trop souvent pris pour cible. C’est pourquoi nous créons le podcast #NotATarget. Dans cette série qui leur est dédiée, écoutez leurs combats, leurs obstacles, leurs forces, et leurs victoires. Suivez avec nous l’histoire de celles et ceux qui, de luttes individuelles, créent de puissantes mobilisations.

Défendons, ensemble, les activistes et notre santé!

11 mois dans une prison israélienne

Dans un premier épisode spécial, nous partageons ici l’histoire de Shatha Odeh, âgée de 60 ans et figure emblématique de la résistance palestinienne face à Israël. Ancienne directrice de notre partenaire Health Work Committees (HWC) – organisme qui travaille sur la prestation de services de santé aux Palestiniens dans les zones reculées de Cisjordanie – elle fut capturée à son domicile et emprisonnée 11 mois durant par les autorités israéliennes. Le parquet militaire l’accusait entre autres “d’avoir occupé un poste dans une association illégale”. Libérée depuis  juin 2022, découvrez son témoignage.

Enregistré en collaboration avec People’s Dispatch, il dépeint un monde de cruelle répression contre les travailleur·se·s et activistes de la santé mais témoigne aussi de formidables esprits de résistance.


#StandWithThe6

podcast

En octobre 2021, Israël a injustement placé six organisations sociales palestiniennes, dont notre partenaire Bisan, sur une liste d’organisations terroristes. La critique mondiale s’est installée et la campagne de solidarité #StandWithThe6 a rapidement pris de l’ampleur.